Côte d’Ivoire

La Fondation est active en Côte d’Ivoire depuis 2015. Ce choix a été fait dans le cadre du processus de planification stratégique qui a délibérément choisi un éventail représentatif de pays, en termes de culture, géographie et niveaux de revenus. La Côte d’Ivoire est le premier pays d’Afrique francophone dans lequel nous sommes engagés, suite à des décennies d’engagement dans d’autres parties du continent, notamment au Kenya.

Les objectifs généraux de notre programme en Côte d’Ivoire consistent à évaluer et à mettre en place à grande échelle les différentes permutations de Parents+, et de renforcer l’engagement politique et l’investissement financier dans le développement de la petite enfance au sein du gouvernement, des investisseurs en développement international, et de l’industrie du cacao.

Jusque-là, notre principal partenaire stratégique est le programme Transformation de l’Éducation dans les Communautés Cacaoyères (TRECC), une initiative de cinq ans de la Fondation Jacobs, la Fondation UBS Optimus et le gouvernement national. À travers le programme TRECC, nous œuvrons pour l’évaluation et la mise en place à grande échelle des différents moyens d’aider les parents qui travaillent dans les communautés rurales productrices de cacao.

Par ailleurs, dans le cadre de notre programme Parents+, nous collaborons avec la Fondation Aga Khan pour étudier comment Filtisac, une société d’emballage d’Abidjan, peut soutenir ses employés dans leur rôle de parents.