Pays-Bas

La Fondation Bernard van Leer, dont le siège est aux Pays-Bas, travaille depuis longtemps sur les méthodes d’apprentissage préscolaire, l’accès aux soins pour les enfants et la prévention de la maltraitance des enfants. Depuis la mise en place de notre nouvelle stratégie en 2015, nous nous concentrons plus sur des actions préventives que des actions réactives pour les enfants en bas-âge (dès la grossesse jusqu’à l’âge de trois ans). Nous sommes convaincus que c’est au cours de cette période fondamentale que les interventions et les programmes sont les plus efficaces sur la santé et le bien-être des enfants. Pour atteindre nos objectifs, nous collaborons avec les organisations de la société civile, les gouvernements au niveau local et national mais également le secteur privé.

Notre programme Parents+ soutient plusieurs initiatives ayant prouvé leur efficacité dans la sensibilisation et le coaching des parents et qui sont désormais prêtes à être mises en place à grande échelle. À Rotterdam, par exemple, nous soutenons la mise en place à grande échelle du programme Mères de Rotterdam. Ce programme a été initié par la municipalité de Rotterdam, Bureau Frontlijn et la Fondation Verre Bergen. Ce programme fait intervenir des professionnels du milieu médical et social qui travaillent ensemble pour d’une part renforcer l’indépendance financière et sociale de 400 mères qui font face à de nombreuses difficultés et, d’autre part pour le développement sain de leurs nouveau-nés.
À Amsterdam, nous travaillons en étroite collaboration avec la municipalité pour mettre en place l’échelle de la ville et poursuivre l’élaboration de la stratégie « 1 000 premiers jours » de l’Initiative Healthy Weight d’Amsterdam. En outre, nous explorons la mise en place à grande échelle de l’approche en dehors d’Amsterdam. En 2017, notre objectif est de lancer une nouvelle initiative pour améliorer la qualité du soutien parental pour les réfugiés qui ont de enfants en bas-âge.

Notre programme Urban95 vise à soutenir des jeunes familles via l’aménagement urbain, en mettant l’accent non seulement sur la sécurité mais également, par exemple, sur la manière dont l’organisation de la ville peut contribuer au développement de réseaux sociaux informels. A l’aide de l’Eindhoven University of Technology, nous avons développé un cours d’urbanisme et de développement de la petite enfance pour les diplômés d’université.

Enfin dans le cadre de notre programme Building Blocks, nous partageons l’histoire qui explique pourquoi investir dans les 1 000 premiers jours des enfants est si important pour les Pays-Bas. L’objectif ultime étant de sécuriser davantage d’investissement national et de leadership des municipalités compte tenu de leurs responsabilités accrues, notamment en termes de prévention. Un exemple de ceci est le travail que nous effectuons avec WomenINC, la Fondation Rutgers et la Chaire de Paternité de l’Université d’Amsterdam sur le développement du congé payé pour les pères et le renforcement de leur implication dans la vie des enfants.