Intervention auprès des réfugiés

Le stress de devenir et d’être un réfugié peut avoir des effets à long terme sur le développement des jeunes enfants. L’expérience de la violence, l’incertitude de la vie dans un camp ou un nouveau pays sont tout aussi marquants pour un enfant. Les données suggèrent que les parents et les soignants peuvent atténuer les effets négatifs et promouvoir la résilience de leurs enfants – même si les adultes eux-mêmes ont souvent besoin de soutien. Nous avons lancé notre initiative pour venir en aide aux réfugiés en 2016, afin de voir comment notre travail Parents+ (intégration du coaching parental dans les services existants) pourrait s’appliquer aux populations réfugiées, en nous concentrant initialement sur la Jordanie, le Liban et les Pays-Bas.

Photo: IRC / Katelin Wilton

Plan International en Jordanie compte parmi nos premiers partenaires, avec lequel nous avons mis en place un projet pilote pour coacher des parents dans le camp de réfugiés d’Azraq et dans les centres de santé Mother and Child de la communauté hôte. Avec War Child Holland, nous avons testé un nouveau programme de santé mentale pour les parents au Liban. Nous avons également aidé Sesame Workshop et l’IRC à piloter un nouveau partenariat pour développer un contenu multimédia éducatif pour les enfants réfugiés, et travaillons sur la mise en place à grande échelle des visites à domicile IRC pour les familles au sein des services de santé, de protection et d’éducation existants. Fin janvier 2017, Sesame Workshop et IRC ont gagné un prix de 100 millions USD de la Fondation MacArthur pour augmenter les visites à domicile, les garderies au sein de centres et le contenu éducatif en Syrie, en Irak, en Jordanie et au Liban afin d’atteindre 9,4 millions d’enfants au cours des 5 prochaines années.

Photo: Sesame Workshop / Ryan Heffernan

Nous avons également contribué à la création de l’Alliance Moving Minds, dans le but de catalyser davantage de protection, de qualité et de financement pour les services à la petite enfance destinés aux familles touchées par une crise. Elle travaille à coordonner, à partager les connaissances et à renforcer la capabilité des agences pour la mise œuvre de services pour la petite enfance dans des contextes de crise. Elle préconise également de porter l’attention des principaux donateurs et décideurs sur les réfugiés les plus jeunes, et de les intégrer dans les politiques et normes humanitaires et d’intégration. Les membres de cette alliance comprennent OSF, Elma Relief, Fondation Vitol, Comic Relief et la Fondation Jacobs.