Turquie

L’histoire de notre présence en Turquie remonte à 1989. Notre activité sur place se concentre principalement sur de petits projets qui cherchent à nouer le dialogue avec des parents, dont beaucoup viennent de milieux pauvres, afin de réduire l’incidence de la violence contre les enfants. L’expérience de ces programmes de formation parentale guide le travail de notre programme Parents+ qui cherche à mêler le soutien pour les parents à d’autres services déjà existants.

La décentralisation actuelle des services sociaux en Turquie offre la possibilité de travailler avec les municipalités pour améliorer le soutien aux parents. Ce soutient peut être apporté à travers les centres de services d’éducation des enfants, l’aide sociale et les formations pour adultes.

Photo credit: Courtesy Bilinçli Aile Sağlıklı Nesiller

De manière plus générale, nous intensifions notre travail en Turquie pour sensibiliser les entreprises et le milieu scientifique pour investir davantage dans les enfants en bas-âge du pays. Nous continuerons à explorer des partenariats stratégiques de plaidoyer afin de hisser la question de la petite enfance au cœur des préoccupations politiques.

Partenariats

Quelques exemples de partenariats en Turquie:

Le Centre de Recherche sur les Migrations de l’Université Bilgi d’Istanbul étudie actuellement les besoins des enfants en bas-âge des travailleurs migrants saisonniers agricoles dans la région de Cukurova. L’Université a établi un partenariat avec l’Agence de Développement de Cukurova du Ministère afin de mobiliser les ressources locales nécessaires pour répondre à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leurs parents.

La Fondation Culture City et la municipalité de Beyoğlu pilotent ensemble un modèle intégré de services sociaux, qui inclut notamment le soutien aux femmes enceintes et au développement psychosocial des enfants. Les interventions permettront d’améliorer les services existants de la municipalité, tout en mettant un accent particulier sur les enfants en bas-âge et leurs familles.

ÇAÇA (Çocuklar Ayni Çatinin Altinda Dernegi) renforce les capacités de quatre municipalités à Diyarbakir afin de fournir de meilleurs services destinés aux enfants et aux parents. Ce modèle d’intervention combine les services de soutien destinés aux parents avec les infrastructures existantes, à savoir les écoles maternelles et les blanchisseries.